De la même période
Rome Républicaine
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
De la même région antique
Rome
|Déplier Analyses
|Déplier Documents

  Rome Républicaine   :|:   Document

Quadrans romain Hercule et proue de Q. Caecilius Metellus Baliaricus (var.)

réf. : fr.1877.2019 | 4 février 2019 | par Francis Leveque
monnaies | 3e quart du IIe siècle av. J.-C.
Rome, Rome ( Italie )
Twitter Twitter

Monnaie de bronze de 16,2 mm de diamètre, pesant 3,34 g.

Nom de l’atelier : Rome

Date : 130 av. J.-C.

Recto :

anépigaphe
Description : Tête d’Hercule à droite, coiffée de la peau de lion (peau du lion de Némée) dans le champ, trois globules derrière la tête (invisibles sur cet exemplaire)

Verso :

Q. MET . ROMA
traduction : Quintus Metellus, Rome
Description : proue de galère à droite, trois globules verticaux à droite. MET sur la coque, ROMA au dessous de la coque.

Commentaire :

Cette monnaie porte la signature du triumvir monétaire Quintus Caecilius Metellus Baliaricus (Q METE). Il a été en fonction en 130 av. J.-C. avec M. Vargunteius et M. Acilius M.f. Il suit une brillante carrière. Il est préteur vers 126 av. J.-C., consul en 123 et il engage une guerre contre les Baléares où sévit une forte piraterie. Son mandat est prolongé pour l’année 122 avec le titre de proconsul afin de mener l’expédition à terme. Puis il est censeur avec Lucius Calpurnius Piso Frugi en 120 av. J.-C.

Le poids de l’as est devenu très faible. La tête d’Hercule montre qu’il s’agit d’un quart d’as. Le revers porte une proue disposant de quelques variantes intéressantes.

La proue du navire de guerre

Cette monnaie apporte quelques informations supplémentaires à une autre émission contemporaine. Ici l’éperon trident dans le prolongement de la quille n’est pas évident. Bien sûr trois lames sortent de l’étrave mais elles ont des fonctions bien différentes. Elles se trouvent dans le prolongement de 3 lignes horizontales qui parcouerent la coque dans toute sa longueur.

La ligne du bas est évidemment la quille. Celle du dessus est une préceinte. Mais les eux sont reliées par des traits obliques qui représentent des renforts de la coque au niveau de la quille. On ne sait si les deux lames qui les prolongent forment un éperon unique ou si elles représentent un dispositif différent.

La ligne supérieur court le long du bordé à mi-hauteur de la coque. Il s’agit d’une préceinte haute. On ne voit pas ici le bastingage le long du pont mais la protection de la proue. Un faux-stolos au sommet de l’étrave protége cette partie du pont ainsi qu’un parapet sur lequel est peint un oeil apotropaïque.

Sur le pont on distingue un abris de proue doté d’un portique.


Obverse : Hercules head right. There would be three dots indicating the denomination to but they are off the flan to the left on this example.

Reverse : Prow of a gallery right, with Q MET above although only the lower part of a MET monogram on the flan and the Q off. There are three dots indication the denomination visible to the right and part of ROMA below.

           

Bibliographie :

  • M.H. Crawford, Roman Republican Coinage (RRC), Cambridge , 1970, n° 256/4a
  • D.R. Sear, Roman coins and their values, the millenium edition (RCV), Spink and Son Ltd, Londres , 2000-2014, n° 1160
  •